Artisanat

Le deuxième salon de l’artisanat de Saint-Etienne se déroulera, les 15, 16 et 17 mars 2013 au centre de congrès Fauriel. La chambre d’agriculture rejoint son homologue des métiers et de l’artisanat à cette occasion. De nouveaux partenaires vont aussi s’associer à l’événement.

NKM

Pour lancer son propre mouvement, la France droite, l’ancienne ministre Nathalie Kosciusko-Morizet vient d’adresser un courrier à tous les militants UMP de la Loire. Elle y présente aussi les raisons de sa candidature à la présidence de l’UMP.

Assemblée

Le député UMP ligérien, Paul Salen, a posé une question écrite au ministre de l’agriculture sur l’avenir de la filière laitière rhônalpine après les difficultés de Forez-Fourme. Dino Cinieri avait interpellé le même ministre, Stéphane Le Foll. Quant à Régis Juanico, il vient de prendre la première vice-présidence du comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques de l’assemblée nationale. L’an dernier, les travaux de cette instance de contrôle avaient surtout porté sur les questions sociales. Régis Juanico, qui en était déjà membre, avait effectué plusieurs voyages en Europe.

Route

Face à la recrudescence des accidents de la route, la préfecture de la Loire ne reste pas inerte. Lors du week-end du 20 juillet, ce sont 18 permis de conduire qui ont été suspendus . Rappelons que 15 personnes ont perdu la vie sur les routes ligériennes depuis le début de l’année.

Restauration

Comme son homologue d’Andrézieux-Bouthéon, le restaurant Restomarché de la Plaine-Achille à Saint-Etienne vient de passer sous l’enseigne Poivre Rouge. Un peu plus loin, vers le stade Geoffroy-Guichard, le snack hébergé dans le local des associés supporters de l’ASSE, est maintenant opérationnel.

Télécom

Trois opérateurs de télécommunication viennent de choisir Saint-Etienne comme site d’expérimentation de la future norme 4G, ce dont se félicite Maurice Vincent, sénateur-maire. L’opposant, Gaël Perdriau apprécie aussi cette annonce qu’il nuance d’un certains nombre de précautions technologiques, esthétiques et sanitaires. M. Perdriau pose la question du nombre d’antennes, de leur compatibilité avec les anciennes normes et la télévision numérique terrestre et des conséquences sur la santé publique.