« Municipales : je m’emploie à rassembler »

Hervé Reynaud, 39 ans, vice-président du conseil général de la Loire en charge des transports interurbains, et conseiller municipal d’opposition à Saint-Chamond.

Quel reproche principal formulez-vous en direction de la mairie de Saint-Chamond ? Notre ville décroche par rapport aux villes de même strate et nous voyons clairement Saint-Chamond perdre de son attractivité. Le comportement de l’équipe dirigeante actuelle renforce le mouvement de dépression économique et la morosité ambiante. Non seulement en matière économique, alors que le maire est aussi premier vice-président de Saint-Etienne Métropole, mais aussi sur le dynamisme de la ville en général. Les priorités sont à rebours des besoins (Novacieries : un parc urbain à 1,2 millions d’euros, bandes cyclables inutilisées : 300 000 euros, etc….). Les sujets de division idéologiques ne manquent pas : référendum pour garder l’église Notre-Dame, déplacement du marché, mixité sociale, etc… Enfin, le marketing électoral bat son plein avec 2000 emplois annoncés, et la propagande a largement commencé via des comités de quartier instrumentalisés.

Pensez-vous qu’avec une opposition atomisée vous puissiez aborder les municipales de 2014 ?
J’en appelle à la responsabilité de chacun pour éviter de répéter le traumatisme de 2008 et la victoire de la gauche alliée à l’extrême gauche avec 36% des voix. Au minimum, des règles doivent être posées. Pour ma part je prône la constitution d’une liste unique qui réponde aux attentes de notre électorat. Des initiatives sont prises actuellement dans ce sens. Je m’emploie à rassembler dans la perspective d’une union loyale et sincère. J’ai toujours tenté ces rapprochements et fait en sorte de faire gagner ma famille politique : victoire aux cantonales et vote pour Bernard Bonne, appel à voter François Rochebloine au second tour des législatives…
La dynamique d’union est en cours, certains l’ont compris tel le groupe Union pour 2014 du Dr Régis Cadegros. J’espère que ce signal s’amplifiera. Voilà la véritable recette d’une victoire en 2014 ! En tant que vice-président du conseil général de la Loire, je veux générer cette reconquête et favoriser l’entente cordiale !

Soutenez-vous les chefs d’entreprise qui protestent contre la hausse de la cotisation foncière des entreprises, la CFE ?
Bien sûr ! J’ai d’ailleurs voté contre le pacte financier proposé par l’agglomération dès juin 2010 et la CFE en septembre 2011. J’ai écrit au président de Saint-Etienne métropole pour lui demander de remédier à ce dysfonctionnement et cette injustice flagrante ! Nos commerçants et artisans souffrent suffisamment de la crise pour ne pas en rajouter, des hausses de 377% ce n’est pas correct ! Que veut-on ? La fermeture de ces commerces ? La création d’entreprises a déjà reculé de 6%, le chômage dans la vallée du Gier a augmenté plus qu’ailleurs : +20% pour les moins de 25%, +17 % pour les plus de 50 ans. Au contraire, il faut contribuer à la revitalisation et au rayonnement de notre métropole !

Propos recueillis par Patrick Françon
Publicités

7 réflexions au sujet de « « Municipales : je m’emploie à rassembler » »

  1. « La dynamique d’union est en cours » de qui se moque-t-on ? M. Reynaud s’est toujours présenté en dissident face au candidat officiel de la droite ! « L’union loyale et sincère », qui en voudrait avec un dissident ?
    « Certains traîtres ont une étonnante faculté de se convaincre eux-mêmes de la sainteté de leurs intentions ! » de Charles Hamel

  2. Monsieur Leon (commentaire 1 pour ne pas dire ramassis de conneries), il est evident qu’avec ce genres de commentaires, cela ne fait pas vraiment avancer les choses, il est facile de critiquer sous un pseudo bidon, cela est conforme aux habitudes de certains, bien que ne connaissant par Monsieur Reynaud personnellement, je pense qu’il est le seul qui possède une envergure et surtout une ouverture d’esprit assez large, et semble prêt a réunir toutes les personnes voulant sortir Saint-Chamond de ce marasme depuis 2008 en faisant table rase du passé.
    Cordialement,

  3. J’ai oublié de poser une question à « couramiaud » :
    Pouvez vous me rappeler qui avait l’investiture officielle en 2008 et qui était le dissident qui a permit au candidat de gauche d’être élu à sa grande surprise ?

  4. Simplement un post, pour vous encourager Mr Reynaud, lors des dernieres élection législatives et cantonales, vous aviez déja essayer de vous rapprocher avec l’autre liste de droite en vain malgré tous vos efforts, j’espere que vous continuerez à défendre notre ville comme vous le faite malgré les attaques et les bassesses de certains, qui ne pensent qu’a leurs ambitions personnelles plutot qu’aux Saint-Chamonais, et qui j’espere me tromper, feront tout pour faire échouer cette union qui permettrait de mettre fin a cette mascarade avec l’équipe actuelle qui « dirige » notre ville

  5. Michel Dumont est-il nécessaire de dire que l’UMP n’avait donné aucune investiture officielle pour cette commune ? Et que de nombreux députés ou personnalités UMP soutenaient la liste concurrente et que la liste de M. Ducarre était également soutenue par d’autres personnalités UMP ou du Parti Radical !
    Modestie … !

  6. Ping : Comment l’UMP prépare les municipales dans la Loire - Le Grisou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s