Expo

Après une exposition au Japon l’année passée, le talent de Félix Thiollier est reconnu à Paris, au musée d’Orsay, avec une première monographie consacrée à cet artiste ligérien du 13 novembre 2012 au 10 mars 2013. Cette exposition met à l’honneur ce rubanier de Saint-Etienne qui, à l’âge de 35 ans, avait décidé de devenir rentier. Félix Thiollier adorait photographier les paysages surtout les vieux chênes mais aussi les scènes de la vie locale et les paysages miniers. Dans sa commanderie de Verrières à Saint-Germain Laval, il avait amassé au cours de sa vie plus de 20 000 plaques de verres prises par lui et 500 tableaux de ses amis peintres régionaux (Beauverie, Ducaruge, Noirot et autres artistes). C’est avec le soutien financier de Neuflize, du groupe Casino et de Saint-Etienne Métropole que cette exposition est proposée au musée d’Orsay à Paris. Un catalogue d’exposition intitulé Félix Thiollier, territoires subjectifs, coédition musée d’Orsay / Éditions Courtes et Longues, 224 pages, 200 illustrations, 40 € est disponible en librairie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s