Front républicain

Des élus locaux de tous bords se sont récemment réunis à la permanence parlementaire stéphanoise de Bernard Fournier pour approfondir le concept de front républicain dans le dossier du schéma départemental de coopération intercommunale. Ces élus souhaitent mieux faire entendre leur point de vue et refusent ce qu’ils appellent « la loi du plus fort ». Ainsi, dans le Roannais, ils sont plusieurs à refuser l’agrandissement prévu de la communauté d’agglomération du Grand Roanne lui préférant une fusion volontaire à taille plus restreinte et une coopération inter-communale. Ces élus mettent en avant le principe de libre arbitre, le refus d’une « métropolisation », celui d’une déshumanisation de l’action publique. Derrière ce débat, il y a aussi celui de l’équilibre des territoires ruraux et urbains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s