UDI

Notre confrère, Le Progrès, l’évoque dans son édition du 14 décembre 2012. Gilles Artigues pourrait obtenir l’investiture de l’UDI pour les prochaines municipales. Cette probabilité rendue plausible par la présence au côté de Jean-Louis Borloo d’Eric Azière, un ancien cadre du Modem, ne suscite pas un grand enthousiasme au sein de la nouvelle formation. Nombreux sont ceux qui s’y opposent par avance au sein de la fédération ligérienne.

Publicités

6 réflexions au sujet de « UDI »

  1. Artigues à l’UDI ? On se fiche de qui ? Nouveau changement de cap pour un élu qui a perdu toute crédibilité. En 2008, il s’oppose à Michel Thiollière rendant ainsi possible la victoire du PS et de Maurice Vincent. En 2010, il entame une sorte de retour en grâce en participant à une sorte de pacte de l’union en vue des cantonales de 2011. Mais celles-ci passées on revient vite au chacun pour soi, enfin presque, car pour devenir vice-président du conseil général il intègre la majorité soutenant le Président Bernard Bonne (UMP)…..vous suivez toujours ?
    Puis vient 2012…..attention l’élu stéphanois fort de ses convictions, défend les couleurs de François Bayrou à la présidentielle qui appelle à voter François Hollande…..mais Artigues préfère négocier avec l’UMP pour obtenir l’investiture en vue des législatives…l’union a ses vertus !
    Mais, une lourde défaite est au bout du chemin……qui prouve que Gilles Artigues ne peut pas faire l’union et qu’il favorise le vote FN (en effet le parti de Marine Le Pen quadruple son score, sur cette circonscription, entre 2007 et 202).
    A l’automne, voici renée Dumont qui quitte le groupe la Voix des Stéphanois qui devient aphone et disparaît à son tour…..Gilles Artigues assure qu’il est un bon opposant mais espère le salut de son groupe de Maurice Vincent et refuse la main tendue par le groupe de l’opposition où siègent des élus UDI…….vous suivez toujours ? Bref, l’union pour être Vice Président du CG ok, l’union pour devenir député ok….l’union pour faire gagner la ville pas d’accord……sauf s’il est tête de liste alors même qu’il a signé un accord où il renonce à cela…..
    Vous êtes toujours avec moi ?
    Loin d’avoir épuisé tous les reniements possibles, le voici tentant atterrir à l’UDI, alors qu’il refuse de siéger avec les élus de ce parti du conseil municipal …..
    Demain ? Oh, une arrivée au PS n’est pas à exclure et si Renée Dumont était tout simplement l’éclaireur ?

  2. Au fait…..avant le groupe municipal de Gilles Artigues c’était les pieds nickelés…trois élus….désormais c’est Tic et Tac…..une chose est sûre, Gilles Artigues c’est la Grande illusion….

  3. « Un magnifique exemple d’opportunisme en politique. Gilles Artigues s’adapte à toutes les circonstances ! Il y a de cela quelques semaines il expliquait qu’il voulait s’affranchir des partis politiques car une élection municipale n’est pas politique. Et maintenant ? Allons-y ! Il veut rejoindre l’UDI pour bénéficier de l’investiture de ce parti, doonc des radicaux de la Loire, et se présenter face aux électeurs avec une étiquette politique !
    Jamais, la presse locale ne souligne ces changements incessants qui ponctuent le parcours d’un élu soucieux de son seul intérêt et qui se fiche complètement de celui de Saint Etienne. D’ailleurs, n’a-t-il pas contribué à donner la ville aux socialistes en 2008 ? Ne pratique-t-il pas l’unité uniquement en fonction de ses besoins ? Revirements, changements, reniements et trahisons pour son seul bien être politique. Triste exemple !

    Peut être que demain il suivra l’exemple de Renée Dumont préférant rejoindre les socialistes pourvu de sauver sa carrière et de préserver son poste de Vice-Président au Conseil Général…..Jugurtha s’écria un jour « Rome Ville à vendre » je crains qu’on ne dise cela, un jour, de Gilles Artigues …. »Elu à vendre » ! »

  4. Jugement dur, très dur mais justifié au regard du parcours pour le moins sinueux de cet élu qui fait tout pour affaiblir son propre camp !

  5. Il me semble que cet élu, Gilles Artigues, ne dispose plus d’aucune crédibilité….allant du MODEM vers l’UMP et maintenant de l’UMP vers l’UDI au gré de ses seuls intérêts personnels !
    Comment lui confier le destin de 175.000 stéphanois alors que ses convictions changent en fonction des circonstances et qu’il est incapable de défendre une ligne politique claire ?
    Lorsqu’il se présente comme un farouche opposant à Maurice Vincent c’est pour demander, dans le même temps, que le maire de Saint Etienne l’autorise, désormais, a disposer d’un groupe à 2…;c’est simplement pathétique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s