« Nous voulons construire l’horizon 2020 d’un Saint-Chamond du bien vivre ensemble »

Jean-Pierre de Pasquale 2012Jean-Pierre de Pasquale, conseiller municipal Front de gauche à la mairie de Saint-Chamond.

Au Sénat et ailleurs, le Front de gauche prend ses distances avec le gouvernement. Approuvez-vous cette trajectoire ?
Prises de distances certainement pas, nous sommes déterminés à être les acteurs du changement vraiment. Notre ambition est de répondre aux fortes attentes et exigences de  nos concitoyens. Fort de ses 4 millions de voix, soit 11% des votes, le Front de gauche a constitué un apport essentiel à la victoire de François Hollande, que nous avons soutenu au second tour pour débarrasser le pays de Sarkozy et sa bande.. Cela étant, nous avons toujours dit que nous voterions les mesures qui vont dans le bon sens. Par exemple, le projet de loi relatif au logement, le collectif budgétaire en juillet qui, alors, marquait un infléchissement net par rapport à la politique de Nicolas Sarkozy. Nous avons pleinement participé à l’élaboration de la loi contre le harcèlement sexuel et l’avons bien entendu votée.
Mais libres et constructifs, nous ne votons pas pour ce qui nous parait contraire à nos engagements et aux chances de réussite de la gauche comme la ratification du traité budgétaire européen, l’instauration de la pseudo « règle d’or », ou la loi de finances de la sécurité sociale 2013, qui garde le cap sur l’austérité budgétaire. Les députés et sénateurs communiste  Front de Gauche ne se situent pas dans une attitude de refus systématique et stérile. Nous formulons des propositions, pour la justice sociale, contre le chômage, avec la mesure emblématique d’interdiction des licenciements boursiers, pour une nouvelle répartition des richesses dans notre pays. Nous agissons pour que ces propositions soient entendues et prises en compte, mais effectivement Ayrault ne nous écoute pas.

Comment avez-vous vécu l’affaire Florange ?
Manifestement, Mittal ne veut pas investir dans l’avenir sidérurgique français organisant le dépeçage de la filière et des hauts fourneaux. Son seul objectif est de préserver ses intérêts financiers. L’État doit donc prendre tout naturellement le relais, construire les conditions d’un développement durable avec les investissements financiers nécessaires. En aucun cas se résoudre à toute idée d’impuissance publique. La nationalisation est un levier puissant pour redresser la situation. Ce débat n’est pas terminé, c’est un enjeu essentiel au redressement de notre pays. Pierre Laurent s’est rendu sur place lundi et des initiatives vont être prises en concertation avec les syndicalistes.

Selon vous, faut-il des listes d’union avec le PS pour les municipales de 2014 ?
Très nettement seconde force politique à gauche, nous voulons conserver et surtout développer mieux et plus la gestion progressiste de Saint-Chamond. Notre groupe participe pleinement à l’action de la municipalité. Face à une droite dure, annoncée revancharde dans le futur scrutin des municipales 2014, une extrême droite sur le guet, nous en appelons à la mobilisation des familles populaires et moyennes de notre ville. Nous voulons construire avec elles, l’horizon 2020 d’un « Saint-Chamond du bien vivre ensemble », en plein dynamisme pour l’emploi, la solidarité, l’activité économique, la qualité du logement !
Nous voulons innover dans la qualité du service public local. L’échelon territorial doit nous permettre d’inventer les réponses adaptées aux nouveaux besoins sociaux. Et puis, il faut miser sur la jeunesse, accompagner les projets des jeunes, leur donner confiance dans leur ville. Nous travaillons sur ces thèmes là et voulons apporter un enrichissement décisif à ce qui pourrait être fait dans une prochaine mandature.

Propos recueillis par Patrick Françon

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Nous voulons construire l’horizon 2020 d’un Saint-Chamond du bien vivre ensemble » »

  1. Le Front de Gauche s’il veut exister doit présenter des listes partout dans la Loire.. C’est une évidence sinon quelle cohérence envers son électorat au regard de ses positions nationales au Sénat et à l’Assemblée Nationale ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s