A

La lettre politique A revient sur la nomination d’Eric Azière, un ancien cadre national du MoDem, comme chargé de recrutement de la nouvelle UDI. Le nouveau responsable est en contact avec des élus MoDem qui souhaitent aussi obtenir l’investiture de l’UDI pour les prochaines municipales. Le nom de Gilles Artigues est cité en exemple, mais l’UDI Loire se montre pour le moins perplexe .
Publicités

8 réflexions au sujet de « A »

  1. Oh…..nous avons un élu itinérant qui teste les différentes options :

    je m’oppose, en 2008, aux radicaux alliés à l’UMP, pour découvrir, fin 2010, les vertus de l’union avec les radicaux, le nouveau centre, le CNI et l’UMP…..puis, la présidentielle approchant je m’oppose à l’UMP mais je négocie un accord me permettant d’avoir le soutien de ce même parti pour les législatives…..entre temps, en 2011, je rejoins la majorité UMP de Bernard Bonne pour refuser d’intégrer le groupe UMP-UDI-Sans étiquette du conseil municipal……tout cela entre 2008 et 2012…..pour 2013 j’arrive à l’UDI……

    Franchement, que l’UDI et l’UMP renforcent leurs liens, travaillent ensemble au bien collectif des stéphanois sans s’occuper des petits calculs d’un politicien à la dérive et dépourvu de toute ligne politique cohérente !

  2. Gilles Artigues est-il un opposant à Maurice Vincent……? Bien sûr que non !
    Il a favorisé son arrivée en 2008 et fera tout pour lui permettre de vaincre en 2014. Il n’a aucune conviction exceptée celle de satisfaire son égo.
    Monsieur Artigues vous ne pourrez jamais rassembler les stéphanois à part votre petite amicale d’adorateurs et flatteurs !
    Fin de partie !

  3. Un peu de courage!
    Signez donc de vos noms vos commentaires.
    Vous qui ne connaissez de la démocratie que vos ordinateurs, venez affronter le regard des électeurs, sortez de l’anonymat,
    Mais à vous lire, vous ne connaissez pas ce mot, vous préférez l’obscurité, restez dans votre honte.
    Lionel Boucher

    • vous n’etres pas tres SAGE monsieur Boucher …
      vous ne contestez pas les arguments ceci dit …
      c’est sans doute qu’ils sont justes !
      olivier merle

      • Oh le SAGE…..qui dans sa première version, livrée à la presse, était écrit « Saint Etiene Génération Envie » on sent la motivation pour être à la tête de la ville lorsqu’on ne sait même pas écrire correctement son nom !

  4. Oh ! Sortez de l’anonymat pour instruire un procès ! Je note, au passage, que vous ne réagissez pas sur le fond du post qui ne fait que retracer la trajectoire, pour le moins sinueuse, de Gilles Artigues depuis 2008…..
    Enfin, ce n’est tout de même pas ma faute si Monsieur Artigues fait l’objet d’un profond rejet de la part de la population stéphanoise depuis de longues années…..il suffit de reprendre les résultats électoraux qui sont les siens et ceux du MODEM sur Saint Etienne pour comprendre cela….lors des dernières élections législatives il a touché le fond….désormais il s’attaque aux mines avec sa pioche !

  5. Wow !

    Communiqué des jeunes radicaux

    Nous savons, depuis quelques temps, que Gilles Artigues souhaite rejoindre l’UDI. Toute personne qui se reconnaît dans nos valeurs, nos principes et le respect des valeurs républicaines qui sont les nôtres est, par définition, la bienvenue au sein de l’UDI.

    Nous aimerions néanmoins comprendre la logique politique de ce ralliement, s’il devait se confirmer, puisque la presse fait état d’une possible double investiture, MODEM et UDI, en vue des élections municipales de 2014.

    Il y a de cela quelques semaines, Gilles Artigues soulignait que le débat municipal devait s’affranchir de toute appartenance partisane pour aller à la rencontre des Stéphanois ce qui justifiait, à ses yeux, l’organisation de primaires ouvertes ou d’un sondage. En juin, lors des élections législatives, le même élu n’a eu de cesse de prôner une union aussi large que possible des forces du centre et de la droite en défendant les couleurs de l’UMP.

    Le même Gilles Artigues vient de refuser la main tendue par l’ensemble des élus du groupe d’opposition Union pour l’Avenir des Stéphanois où siègent des élus de l’UDI (dont Ghislaine Celdran, leur chef de fil), au motif qu’il souhaite préserver son indépendance allant jusqu’à affirmer que si tout le monde pense la même chose alors on ne pense plus rien.

    Aujourd’hui, Gilles Artigues semble, une nouvelle fois, changer d’avis et souhaite se rapprocher de l’UDI Loire (dont le 1er parti fondateur est le Parti Radical) au moment où une élue de son groupe municipal l’a quitté, signifiant l’affaiblissement de La Voix des Stéphanois.

    Nous ne pouvons qu’exprimer un réel trouble face aux multiples changements affichés par cet élu évoluant au gré des circonstances, donnant ainsi l’impression d’être guidé plus par une forme d’opportunisme que par le désir de former une union forte face à l’actuelle majorité municipale.

    Les Jeunes Radicaux de la Loire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s