APCET

L’association des acteurs publics contre les emprunts toxiques, présidée par Maurice Vincent, demande une entrevue au premier ministre. L’association s’inquiète d’un rapport de l’inspection générale des finances qui exonère Dexia de toute responsabilité contrairement à des rapports de la cour des compte et d’une commission parlementaire ad hoc. L’APCET réclame la création d’une structure de cantonnement et demande une gestion mutualisée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s