Centre

Logo UDIL’exécutif actuel de l’UDI 42 est provisoire dans l’attente d’élections internes qui se dérouleront au printemps 2013, vraisemblablement en avril. Pour l’heure, la coordinatrice départementale est Ghislaine Celdran, par ailleurs présidente du Parti radical de la Loire
Publicités

10 réflexions au sujet de « Centre »

  1. Il est normal que ceux qui auront contribué à la mise en place des structures de l’UDI soient ceux qui vont en assurer le fonctionnement dans les prochaines années…..Il serait immoral de voir certains, ayant toujours voulu détruire les efforts des centristes, venir prendre position pour faire de la récupération…..

  2. Mme Celdran fait un très gros boulot et se révèle être un pilier du groupe d’opposition municipal conduit par Gaël Perdriau. Monsieur Artigues souhaite investir l’UDI pour en prendre la présidence et évincer tous ceux qui s’opposent réellement à Mauriuce Vincent.
    C’est dans les colonnes de ce blog que nous lisions, il y a de cela quelques jours, une interview indécente de cet ancien élu, Lionel Boucher, qui se posait, de manière indécente, en héritier de Michel Thiollière. Non, l’UDI n’est pas à vendre pour des élus dépourvus de morale…..

  3. Tiens pour rappel à toutes fins utiles…..

    Communiqué des jeunes radicaux

    Nous savons, depuis quelques temps, que Gilles Artigues souhaite rejoindre l’UDI. Toute personne qui se reconnaît dans nos valeurs, nos principes et le respect des valeurs républicaines qui sont les nôtres est, par définition, la bienvenue au sein de l’UDI.

    Nous aimerions néanmoins comprendre la logique politique de ce ralliement, s’il devait se confirmer, puisque la presse fait état d’une possible double investiture, MODEM et UDI, en vue des élections municipales de 2014.

    Il y a de cela quelques semaines, Gilles Artigues soulignait que le débat municipal devait s’affranchir de toute appartenance partisane pour aller à la rencontre des Stéphanois ce qui justifiait, à ses yeux, l’organisation de primaires ouvertes ou d’un sondage. En juin, lors des élections législatives, le même élu n’a eu de cesse de prôner une union aussi large que possible des forces du centre et de la droite en défendant les couleurs de l’UMP.

    Le même Gilles Artigues vient de refuser la main tendue par l’ensemble des élus du groupe d’opposition Union pour l’Avenir des Stéphanois où siègent des élus de l’UDI (dont Ghislaine Celdran, leur chef de fil), au motif qu’il souhaite préserver son indépendance allant jusqu’à affirmer que si tout le monde pense la même chose alors on ne pense plus rien.

    Aujourd’hui, Gilles Artigues semble, une nouvelle fois, changer d’avis et souhaite se rapprocher de l’UDI Loire (dont le 1er parti fondateur est le Parti Radical) au moment où une élue de son groupe municipal l’a quitté, signifiant l’affaiblissement de La Voix des Stéphanois.

    Nous ne pouvons qu’exprimer un réel trouble face aux multiples changements affichés par cet élu évoluant au gré des circonstances, donnant ainsi l’impression d’être guidé plus par une forme d’opportunisme que par le désir de former une union forte face à l’actuelle majorité municipale.

    Les Jeunes Radicaux de la Loire

    • Bravo aux jeunes radicaux ! Oui l’UDI n’est pas la voiture balais des élus ratés du Modem ! L’UDI fait valoir toute sa sensibilité au sein du groupe municipal de l’opposition et ses élus contribuent à la réussite collective d’une opposition unie et soudée et prête à reconquérir la ville. La place de Gilles Artigues?
      Pas à l’UDI malgré les efforts de certains…..

  4. On ne comprend que trop le sens de cette info….l’exécutif de l’udi de la Loire est provisoire….donc ouvert à tous….y compris ceux qui n’en font pas encore partie….suivez notre regard…..et hop on sert la soupe à Gilles Artigues !
    Pourquoi ne pas donner la parole à Mme Celdran sur ces mouvements autour de l’UDI des « has been » de la politique locale ?

    • Vous avez raison Marc ! Il est temps que les dirigeants de l’UDI de la Loire disent ce qu’ils pensent réellement de l’arrivée de Gilles Artigues……

  5. nous serions en effet très curieux de connaître la position de toutes les formations de l’UDI de la Loire sur la possible arrivée de Gilles Artigues ?

  6. Personnellement, je suis membre de l’UDI et je ne me reconnais pas dans les positions du MODEM, si Artigues devait prendre la tête de l’UDI de la LOire, voire être investi par cette formation pour les élections municipales, je rendrai ma carte de membre aussi sec.
    La trajectoire de cette personne n’est vouée qu’) son intérêt personnel et en aucune manière pour la victoire de nos idées.
    je refuse cette arrivée et je suis sûr que de nombreux militants sont dans le même cas que moi.
    Effectivement, il serait bon que les responsables de l’UDI de la Loire s’expriment…..enfin !

  7. Les instances locales de l’UDI sont provisoires ? Certes et comme c’est une affaire qui progresse bien, cela suscite l’envie de certains. Je ne sais plus qui a dit que Artigues était le coucou de la vie politique locale. C’est vrai ! Regardez ce qu’il fait avec la remunicipalisation de l’eau ou le dossier du devenir des Ursules portés par d’autres élus et qu’il récupère sans vergogne. aujourd’hui, il tente la manoeuvre avec l’UDI .
    Il est temps de réagir !

    • Très juste ! J’étais au dernier conseil municipal et sur le dossier des Ursules, c’est Gaël Perdriau, au nom du groupe d’opposition, qui a posé, en premier, la question, obligeant Maurice Vincent à reconnaître que rien ne serait fait avant 2014. Artigues se contente de lui « sucer la roue » pour employer une métaphore sportive !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s