« Les adhérents veulent une liste Front de gauche aux municipales »

Parti de Gauche logoLuc Bourasseau, co-secrétaire du Parti de Gauche (PG) de Loire Sud.

Avez-vous arrêté une position pour les municipales de 2014 ?
Nous pouvons, à la date d’aujourd’hui, vous répondre sur ce que le PG propose à Saint Etienne, car partout ailleurs les discussions sont engagées sans que nous ayons des infos sur celles-ci. Le processus commence… Le Parti de Gauche Loire Sud souhaite comme beaucoup d’autres comités que des listes Front de Gauche se construisent au plan national. Les discussions seront sans doute serrées, car à de nombreux endroits des villes sont depuis longtemps, pour certaines, dirigées par des équipes mêlant socialistes et communistes, et à ce petit jeu les calculettes vont calculer. A Saint Etienne la volonté exprimée par le vote des adhérents PG est de constituer une liste Front de Gauche, largement ouverte aux citoyens, avec des partenariats dont les objectifs, les enjeux et projet politique sont  proches. Nous en avons informé nos partenaires Front de Gauche qui sont, comme ils nous l’on formulé, dans le début d’un bilan de ce mandat pour le PC. Nous travaillons activement sur les dossiers importants pour les Stéphanois en voulant y associer tous les acteurs possibles. Nous sommes donc déjà dans la préparation d’importantes rencontres/débats avec les Stéphanois. Nous solliciterons la présence des associations, dont la pertinence et les connaissances sur les transports, l’eau, les services publics sont une richesse irremplaçable. A l’inverse de ce que nous constatons aujourd’hui dans cette ville, nous voulons donner la priorité de choix aux citoyens et ne pas ignorer leur participation.

Comment vous portez-vous dans la Loire ?
Sur le national le PG a doublé ses adhérents en 2012 et il en est à 13.000 adhérents. Sur la Loire nous sommes dans le même développement, notamment depuis les présidentielles. Sur le plan de l’activité politique nous pensons à créer un comité Loire Centre qui permettrait une relation Sud et Nord plus souple et plus efficace. Les questions liées à l’aménagement du territoire demandent un maillage qui permette d’informer, de solliciter et d’organiser les populations sur les sujets qui les intéressent en premier lieu.
Le résultat obtenu aux législatives sur le Nord par notre camarade Jean-Paul Loire, quand on connait la superficie de la circonscription et notre toute récente implantation sur ce territoire, est un signe très encourageant. Son travail de rencontres et d’échanges avec la population est aujourd’hui reconnu. Le comité Sud au plus près de Saint-Etienne est bien sûr plus important en adhérents et en initiatives. La campagne des présidentielles nous a permis par nos actions locales, débats, rencontres, animations de rue, participation à toutes les initiatives de lutte d’être identifié aujourd’hui comme une organisation politique qui prend toute sa place dans le contexte politique Stéphanois. L’activité politique intrinsèque à notre organisation nous demande  beaucoup d’énergie et de présence en tous lieux. Cela nous va très bien; cependant nous ne manquons jamais de veiller à notre renforcement, pour être un moyen efficace au service de la population.

Quels sont les enjeux du prochain congrès national, les 22, 23 et 24 mars à Bordeaux ?
Il y aura la confirmation de notre analyse de la catastrophe prévisible de l’Europe  de l’austérité comme le remède d’un système politique en faillite totale. Aussi, la confirmation de notre constat des premiers mois de la majorité socialo/EELV : la finance reste épargnée, la souveraineté nationale est bafouée, des promesses non tenues, le capital restant épargné des 75% de taxation provisoire, le chômage qui va progresser encore pendant 1 an comme l’a déclaré François Hollande, l’accentuation de la flexibilité du chômage… Un congrès qui posera encore notre déterminisme sur la planification écologique, une amélioration, compte-tenu du doublement des adhérents de notre organisation avec un meilleur maillage du territoire par régions, villes. Et, nous parlerons aussi du scrutin des européennes qui reste pour le PG une échéance très importante dans le cadre nouveau posé par le traité, et qui pose l’organisation des résistances populaires dans les pays, pour faire sauter ces verrous.

Propos recueillis par Patrick Françon
Publicités

3 réflexions au sujet de « « Les adhérents veulent une liste Front de gauche aux municipales » »

  1. On peut comprendre que le PG veuille présenter une liste à Saint Etienne avec un Maurice Vincent qui lors d’un des derniers conseils municipaux a déclaré : « Je suis un libéral favorable à l’économie de marché » !
    Mettez vous à la place des militants….il y a de quoi être surpris non ?

  2. Une liste PG voire FG serait logique….avez vous suivi les navettes parlementaires incessantes entre le Sénat et l’Assemblée Nationale ? La loi rectificative des finances publiques pour 2012 a été rejetés par deux fois au Sénat par le FG qui a voté contre avec l’opposition…..alors la cohérence voudrait que le FG et le PG soient présents pour prolonger l’action parlementaire au niveau local.

  3. Il existe une véritable fracture idéologique entre le FG et le PS…..les municipales offrent une parfaite occasion au FG de compter ses troupes ! Auront-ils assez de courage pour franchir le pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s