« Le MoDem 42 est débarrassé de la gangue qui l’étouffait »

G.GentialGilles Gential, conseiller départemental du MoDem dans la Loire.
Pour vous, le MoDem Loire est-il mort ?
Le MoDem Loire avait depuis plusieurs années pour seule préoccupation et pour unique ambition l’élection de son président départemental au scrutin suivant. Il se retrouve aujourd’hui libéré des compromissions et des arrangements qu’imposait cette stratégie monocéphale suicidaire. C’est une bouffée d’oxygène pour les militants motivés qui lui sont restés fidèles. Il convient dans les semaines et les mois qui viennent de redonner toute sa liberté et tout son sens et au Mouvement démocrate de la Loire. Et, dans ces conditions, le MoDem 42 poursuivra sa route, en s’étant simplement débarrassé de la gangue qui l’étouffait.

Souhaitez-vous prendre le relais ?
Ce choix ne m’appartient pas.  A cet instant, je n’ai pas connaissance des décisions prises par le siège parisien sur la question de l’organisation de la succession. Je souhaite que la sérénité soit retrouvée, et pour cela il faut tourner une page. J’ai pris la tête de l’opposition lors des dernières élections internes. Depuis, ce sont révélés les vrais caractères : les résistants, les convaincus, les battants mais aussi les suiveurs, les compromis, les flatteurs.
Je souhaite que les premiers, ceux qui n’ont pas cherché les postes, les photos ou les avantages, mais qui ont défendu ce qui était juste, aient la place qu’ils méritent. C’est un gage d’indépendance et d’intégrité pour le Mouvement démocrate de la Loire. C’est aussi la garantie d’un dialogue loyal et sincère avec tous nos partenaires.
Plusieurs personnalités de notre équipe, dont des élus du MoDem, ont toutes les compétences et toute la légitimité pour participer à la direction du MoDem42. Et nous sommes tous prêts à prendre nos responsabilités. Il existe cependant des dispositions statutaires. Il appartient au secrétaire général d’estimer si elles sont compatibles avec le contexte particulier de ce départ massif programmé et organisé par la précédente direction. En tout état de cause, je serai demain là où je j’estimerai pouvoir être utile, sans faiblesse et avec conviction.

Pourquoi ne pas rejoindre l’Union des démocrates et indépendants (UDI) ?
D’abord, ce n’est pas parce que nous n’avons pas été entendus, parce que nous n’avons pas réussi, qu’il faut baisser les bras et sauter dans le pré d’à côté. D’autant que chaque jour qui passe confirme davantage la justesse de ce que nous avons défendu et proposé. J’ai à l’UDI de nombreux amis que j’estime. Mais je n’ai pas la conviction qu’abandonner le MoDem aujourd’hui pour rejoindre l’UDI soit de nature à bousculer le paysage politique ou  à apporter les réponses aux questions que la crise impose aux Français. Et j’attends encore de l’UDI qu’elle fasse la démonstration de son indépendance.
Cependant, j’ai la certitude que l’état du pays imposera très bientôt une refondation, seule capable d’accoucher d’une politique de redressement plus ambitieuse et plus en phase avec le réel. Pour porter ce « New Deal”, il faudra savoir additionner tous les talents, toutes les compétences, toutes les sensibilités, et non les dissoudre dans un pot commun.

Propos recueillis par Patrick Françon

Publicités

9 réflexions au sujet de « « Le MoDem 42 est débarrassé de la gangue qui l’étouffait » »

  1. C’est bien, c’est courageux… et c’est inutile. De plus, le président départemental s’est comporté EXACTEMENT comme son mentor, le président national… alors oui, renaissance du modem mais sans François Bayrou… et ça c’est pas gagné !

  2. Après le départ de votre président à l’UDI, il vous faut tout reconstruire sur une terre brûlée. Mais ces cinq dernières années ont démontré votre opiniâtreté et votre volonté d’aller de l’avant.
    Alors bonne route, les amis !
    Je vous la souhaite sereine et porteuse d’avenir.
    Bien cordialement.

    • Oh…vous savez Pascale, le départ de Gilles Artigues vers l’UDI n’est qu’une étape…..dans quelques temps il trouvera une autre formation….je vous rappelle qu’il a tout de même participé au CDS, Force Démocrate, l’UDF, le MODEM et désormais l’UDI……courage parceque ce n’est pas toujours simple à suivre si on ajoute les alliances à géométrie variable avec le RPR, DL, l’UMP mais aussi les appels du pied vers le PS…..comprenne qui pourra !

      • Son ralliement à l’UDI est cohérent. Gilles Artigues est et a toujours été de centre droit. 😉

      • C’est pour cela Pascale que Marc rappelle ces extraits :

        Extraits de « Engagé » livre d’entretiens de Michel Débout avec Pat Françon

        page 190
        « C’est ainsi que je passe un accord avec Gilles Artigues et Denis Chambe en précisant le sens politique de ma démarche. En aucune manière je ne récuse mon appartenance à la gauche ni même au PS, que je dois provisoirement quitter du fait de ce choix. Il est entendu que notre liste ne doit pas envisager d’accords de second tour avec celle de Michel Thiollière mais elle l’envisage avec celle de Maurice Vincent. »
        page 191-192
        « Conformément à la démarche annoncée, et en plain accord avec la plupart des colistiers, la seule éventualité est une alliance avec la gauche ou u maintien de la liste en cas d’impossibilité. »liste en cas d’impossibilité. »

        Disons qu’ile st de centre droit quand cela l’arrange !

  3. A la lecture de ces quelques lignes on peut comprendre l’amertume de ces militants floués par un élu sans scrupules simplement à la recherche de l’étiquette qui le vendra le mieux…..et eux ? Vendus pour un casier vierge…..mais souvenons-nous de la réalité des faits de 2008 pour que les militants du MODEM ne soient pas éternellement bernés !

    Extraits de « Engagé » livre d’entretiens de Michel Débout avec Pat Françon

    page 190
    « C’est ainsi que je passe un accord avec Gilles Artigues et Denis Chambe en précisant le sens politique de ma démarche. En aucune manière je ne récuse mon appartenance à la gauche ni même au PS, que je dois provisoirement quitter du fait de ce choix. Il est entendu que notre liste ne doit pas envisager d’accords de second tour avec celle de Michel Thiollière mais elle l’envisage avec celle de Maurice Vincent. »
    page 191-192
    « Conformément à la démarche annoncée, et en plain accord avec la plupart des colistiers, la seule éventualité est une alliance avec la gauche ou u maintien de la liste en cas d’impossibilité. »

    • Vous avez raison de rappeler ces extraits….ils montrent à la fois le calcul de Gilles Artigues en 2008, la manipulation d’une partie des militants du MOEDEM au moment où il se présente comme un homme du centre-droit depuis toujours !

  4. Franchement…… »Le MoDem Loire avait depuis plusieurs années pour seule préoccupation et pour unique ambition l’élection de son président départemental au scrutin suivant. » mais comment peut-on confier la gestion d’une ville à un homme, Gilles Artigues, qui semble animé que par la satisfaction de son égo et son goût du pouvoir ?

    Comme le dit Gilles Gential :  » Il convient dans les semaines et les mois qui viennent de redonner toute sa liberté et tout son sens et au Mouvement démocrate de la Loire. Et, dans ces conditions, le MoDem 42 poursuivra sa route, en s’étant simplement débarrassé de la gangue qui l’étouffait. »

    On ne saurait être plus clair !

  5. @Mister T : Rappelez le contexte ! En 2008, Gilles Artigues n’avait qu’un objectif : se venger de Michel Thiollière qui, avec l’aide de Françoise Grossetête en 2007, l’avait fait chuter aux Législatives . Mais en refusant toute alliance avec le Président du Parti Radical Loire, Artigues est tombé dans son propre piège : la cohérence aurait voulu qu’il soutînt Maurice Vincent, ce qu’il s’est toujours refusé à faire. Parce qu’il est de centre droit. CQFD.
    Lui qui s’est toujours affranchi de la ligne bayrouiste, accèptera-t-il de se plier aux consignes de l’UDI en 2014… et en 2015, s’il ne décroche aucune investiture ? Nous verrons bien ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s