A47

Une fois encore, le 9 avril 2013, la A 47 a été paralysée à la suite d’un accident et une fois encore la vallée du Gier a connu l’asphyxie. D’où une nouvelle réaction de ras-le-bol d’André Mounier, président de la CCIT qui déplore le nombre d’accidents, le coût pour l’économie locale de cet axe obsolète. L’élu consulaire réclame instamment au gouvernement de prioriser ce dossier capital pour l’avenir du bassin stéphanois.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s