« Nous pouvons faire de 2014 l’année du renouveau stéphanois »

Gaël Perdriau - septembre 2012Gaël Perdriau, président du groupe municipal d’opposition « Union pour l’avenir des Stéphanois UDI, UMP, Non-inscrits », et candidat UMP aux municipales à Saint-Etienne.

Pourquoi ce lancement de candidature un an avant l’échéance ?
C’est une décision mûrement réfléchie. Je la prends maintenant, car le débat dont les Stéphanois ont besoin ne peut pas se faire en trois mois. Il y a une vraie attente pour 2014. Les Stéphanois en ont assez de cette municipalité socialiste qui ne les écoute pas, qui a fait exploser les impôts sans pour autant améliorer le cadre de vie. Ils attendent ces élections avec impatience et je veux leur donner la parole.

Le moment est donc venu de prendre mes responsabilités pour porter un projet alternatif et de rassemblement. D’ailleurs, cette volonté de rassemblement se retrouve dans les premiers soutiens que j’ai enregistré, Laurent Wauquiez, Dino Cinieri, l’association « Saint-Etienne 2014 » par son vice-président Michel Béal, ou encore Patrick Guillou tout comme Corinne L’Harmet-Odin, Jean-Jacques Rey, mes collègues élus qu’ils soient non-inscrits ou membres de l’UDI.

Ces soutiens constituent le socle solide de ma candidature. Je remercie d’ailleurs tous ceux qui m’ont témoigné leur sympathie et apporté leur confiance ces derniers jours. Ces soutiens, sincères et spontanés, m’ont beaucoup touché et ont renforcé, encore un peu plus, ma détermination. Je sais qu’ensemble, uni et soudé, derrière ma candidature, nous pouvons faire de 2014 l’année du renouveau stéphanois.

Comment comptez-vous parvenir à une liste unique de la droite et du centre ?
J’ai l’honneur de présider le principal groupe d’opposition dans lequel se retrouvent diverses sensibilités politiques (UDI, UMP, non-inscrits). J’ai toujours prôné l’union et œuvré en ce sens ces dernières années, que ce soit au moment des élections cantonales en 2011, ou pendant les élections législatives en 2012, et encore aujourd’hui en préparant les conseils municipaux avec l’autre groupe d’opposition.

Je suis le seul à être en mesure de rassembler le plus largement possible, au-delà des partis politiques et dans le respect de chacun. Compte tenu de la situation dans laquelle se trouve notre ville, la sagesse est de s’inscrire dans mon projet et de rejoindre la dynamique d’union que j’ai impulsée. Nous avons besoin de tous les talents pour redresser la ville, et une liste d’union, dès le 1er tour, c’est se donner les meilleures chances de réussite.

Redoutez-vous la présence d’une liste FN ?
En démocratie, tous les courants politiques peuvent s’exprimer et se présenter aux suffrages des électeurs. La présence d’une liste FN en 2014 ne me fait ni chaud ni froid. La dernière fois que le FN a présenté une liste aux municipales à Saint-Etienne, c’était en 2001, et malgré son maintien au 2nd tour, nous avions remporté l’élection. Les Stéphanois choisiront ceux qui apportent des réponses concrètes et réalistes à leur quotidien.

Propos recueillis par Patrick Françon

Interview réalisée avant la parution du sondage du Parti radical sur les municipales.

Publicités

6 réflexions au sujet de « « Nous pouvons faire de 2014 l’année du renouveau stéphanois » »

  1. Gaël Perdriau ne pense qu’à sa petite carrière . Il se déclare dans son coin alors qu’il ne représente qu’un petit clan . Les Stéphanois ne le connaissent pas et le sondage montre qu’il va conduire la droite dans le mur . Je suis UMP et je veux battre Vincent . Je suis désespéré par tant d’inexpérience et je ne suis pas le seul . Il se murmure que Mounier a décidé de lâcher Perdriau et que la liste des soutiens qu’il va perdre va s’allonger …

    • Et vous vous dites UMP !
      Vous devriez avoir honte de nous salir par une telle déclaration!
      Vous dites : « Gaël Perdriau ne pense qu’à sa petite carrière » mais comment pouvez-vous descendre aussi bas ?… « Carrière ? » parlons-en ! Où en est la vôtre ?
      Pensez-vous qu’elle ait été « grandiose » ? Je ne crois pas ! A en juger de votre réponse je dirais qu’elle vient d’une personne en mal de reconnaissance. Frustration ?
      Carrière, disais-je, alors, dites-moi, qu’avez-vous fait d’« important » à part d’essayer de bâtir ce « mur » sur lequel Gaël Perdriaux devrait s’échoir ?
      Vous faite allusion au « sondage», mais quel sondage ? Surtout, quel crédit lui accorder lorsque on sait de qui ça vient ?
      Vous affirmez vouloir battre Vincent ? Sornettes !
      Par cette phrase vous estimez nous faire croire à votre « bonne foi » et à votre « soucis » pour la ville ?
      Décidément, vous ne cesserez jamais de prendre les stéphanois pour des incapables !
      Vous feriez mieux de retourner à votre nouveau rôle d’homme de main, c’est celui que vous avez choisi en croyant pouvoir vous rasseoir à la table des « notables » !
      « Il se murmure que…. » Vous ne trouvez rien d’autre à dire que ça ? Mon pauvre « ami » ne savez-vous donc pas que la calomnie est l’arme des impuissants!
      Je vous conseille de cesser de prendre vos rêves pour des réalités et essayez, pour une fois cela vous changera, de prendre vos responsabilité de « UMP » pour votre ville. Vous serez bien plus crédible !
      Et pour en finir avec vous, car mon temps est précieux, j’ajouterais que l’honnête est la plus grande de toutes les malices, parce que c’est la seule que les « petits malins » ne prévoient pas !

  2. Socrate a écrit que la première clé de la grandeur d’un homme c’ est d’être en réalité ce qu’il semble être.
    Si toute une vie ne suffit pas à connaitre un homme, je crois en revanche, qu’une année soit bien suffisante pour donner l’opportunité et le recul nécessaire à l’évaluation des motivations et préoccupations profondes de Gaël Perdriau, qui sont à la base même de ses résolutions nécessaires à l’essor d’un futur meilleur pour une ville comme Saint Etienne.
    Mais que l’on ne se trompe pas, ceux que l’on interroge, pourvu qu’on les interroge bien, trouveront d’eux même la bonne réponse et sauront faire le bon choix.
    Aujourd’hui, tout ce que l’on entend de la part de la classe dite « dirigeante » de la ville, c’est la faute à…aux prédécesseurs, en premier (naturellement) en suite aux jeunes qui veulent tout avoir sans rien faire ; à leur mauvaises manières ; au fait qu’ils se moquent de l’autorité sans oublier l’éternelle rengaine : ils n’ont aucun respect pour l’âge !
    Mais à qui la faute ? Qui, n’a pas su leur donner la confiance d’entreprendre, d’être et de croire en leur potentiel ?
    Les actuels responsables peuvent dissimuler aux autres leur propre et volontaire inaction, mais jamais ils ne le pourront cacher à eux même.
    Ils ont échoué.
    Le mal vient, depuis des temps immémoriaux, du fait que l’être humain se trompe trop souvent au sujet du bien et ce au risque de passer même à côté du Juste, de celui qui plus que tout autre, sait regarder, écouter, analyser et prendre les décisions qui conviennent.
    Existe-t-il aujourd’hui, pour Saint Etienne, un esprit plus dévoué que le sien ? Je ne le crois pas. Ses capacités de médiation, conciliation ainsi que sa volonté de rassemblement dont il fait preuve en toute circonstance, c’est ce qui ôtera tout doute quant aux capacités qui sont le siennes à rendre aux stéphanois l’orgueil légitime qui leur a été enlevé depuis trop de temps.

  3. Peu importe qui portera la liste centre-UMP. J’en ai marre de cette mairie. Quelle est la liste qui va remporter la ville, et avec quelle tête de liste, Thiollière, Artigues, Perdriau ?Qui remportera l’adhésion, et sera faire la différence entre ambition personnelle et ambition stéphanoise ?

  4. Tristes commentaires de la part de certains, le tout à partir d’un sondage qui a été commandé par les radicaux de la Loire, à une société dont le responsable, unique salarié, est lui-même ancien président des jeunes radicaux du Rhône et actuel responsable de la communication des jeunes de l’UDI du Rhône.
    Une société de « conseil en affaires » peu reconnue pour ses capacités en matière de sondage et qui s’est fait épingler par la Commission Nationale des Sondages à Narbonne pour un travail, que l’on pourrait qualifier d’approximatif….alors déduire à partir d’un document qui semble assez contestable cela paraît assez hâtif…..

    Ce qui compte ce sont les idées défendues, la détermination et surtout le désir de renouvellement qu’incarne Gaël Perdriau. Loin des querelles du passé, des méthodes du passé, il souhaite porter ce message d’espoir.

    Notre ville va mal, quand allons-nous enfin le comprendre ?

    Parler de carrière pour une personne qui a toujours fait passer l’intérêt général avant ses intérêts personnels est assez étrange. Il est évident que les exemples d’autres élus en activité ou déconnectés de la vie politique, est tellement plus instructif…..

    Soyons sérieux….si certains éprouvent le besoin de revenir en arrière, sur leur parole donnée, sur la foi d’un simple sondage, très contestable, alors ils devront assumer la responsabilité de passer pour des girouettes….

    Mais on ne saurait le croire en ce qui concerne André Mounier qui a toujours fait montre de ses convictions et qui soutien Gaël Perdriau.

    • Mais quel projet ? Quels idées ? Perdriau n’en a pas ! Et même au sein de son groupe d’opposition, certains militent pour Thiollière ! Perdriau ne fait absolument pas l’unanimité à droite et au centre, et en plus, les Stephanois ne le connaissent pas ! (Demandez aux passants, aux commerçants, personne !) Vous êtes au moins aussi partial que Pierre Gi (à moins que ce ne soit vous.. ?) ! Perdriau ne fera pas gagner la droite en 2014, ça c’est sur. Et moi même, sympathisant de droite, je ne me vois pas voter pour quelqu’un n’ayant pas la « carrure » d’un maire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s