« Des listes dans toutes les grandes villes de la Loire »

Gabriel de PeyrecaveGabriel de Peyrecave, candidat du Front national aux élections municipales de Saint-Etienne en 2014.

Le Front national veut augmenter considérablement son nombre de conseillers municipaux. Quel est l’objectif stéphanois ?
Le Front National va incontestablement atteindre des scores historiques lors des prochaines échéances électorales. Nous allons présenter des listes dans toutes les grandes villes de la Loire, et participer aux élections dans de nombreux villages. J’ai l’honneur d’avoir été désigné comme tête de liste à Saint-Étienne. La liste que je conduirai est pratiquement complète et rassemble des personnalités très diverses, mais qui ont toute en commun la volonté résolue de faire enfin aboutir nos idées et mettre en œuvre notre programme. Beaucoup de colistiers participent à des formations très élaborées organisées régulièrement au siège du FN à Nanterre. C’est dire la détermination et le sérieux de notre personnel politique. Nous voulons être prêts pour nous mettre au service des Stéphanois. Nous visons sinon la victoire, qui compte tenu des circonstances est envisageable, du moins un nombre d’élus important qui sauront avec pertinence défendre nos compatriotes au sein du conseil.

La gauche dénonce un rapprochement UMP-FN. Qu’en est-il ?
Il n’y a pas ce type de rapprochement. La gauche impuissante et incohérente ressasse toujours les mêmes fadaises, la même logorrhée. Nous n’avons de cesse de dénoncer la collusion entre l’UMP et le PS qui sont les deux visages d’un même échec. Ce qui est vrai par contre c’est que de nombreux électeurs de l’UMP nous rejoignent, comme d’ailleurs beaucoup de déçus de la gauche. Le nombre de nos adhésions est inédit. Les Ligériens comme l’ensemble des Français sont avides de changement.

Sur quels thèmes allez-vous mener campagne ?
Nous allons axer notre campagne principalement sur la fiscalité, la sécurité et la maîtrise de la dépense publique. Ce sont des thèmes pour lesquels une municipalité a de vraies possibilités d’intervention. Nous aborderons tous les sujets, c’est d’ailleurs pourquoi, d’ores et déjà, je réunis régulièrement mes colistiers. Nous mettons en place des stratégies concernant l’habitat, le transport, l’environnement, la culture, le problème que représentent les Roms. Notre ville est défigurée, exsangue par la faute des majorités qui se sont succédées. Nous allons faire des propositions concrètes à nos compatriotes stéphanois qui aspirent à un changement de politique résolu.

 Propos recueillis par Patrick Françon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s