Urbanisme

Après la venue à Saint-Etienne du patron de l’ANRU, Gilles Artigues souhaite « une sanctuarisation des crédits » de l’agence. Il demande aussi que l’agence s’implique dans les quartiers de l’hyper-centre touchés, selon lui, par la paupérisation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s