Nomination

Après un Saint-Chamonais au cabinet du premier ministre, c’est Jean Daubigny, ancien préfet de la Loire, qui vient d’être choisi comme directeur de cabinet par le ministre de l’intérieur, Manuel Valls.

Publicités

Appréciations

Candidat du Front de gauche dans la troisième circonscription, par ailleurs numéro Un des communistes ligériens, Vincent Bony, a apprécié la diminution de 30% des émoluements de l’exécutif. Il se félicite aussi de la priorité scolaire affichée par le gouvernement Ayrault. De son côté, la sénatrice communiste, Cécile Cukierman déplore l’échec des négociations entre partis de gauche concernant les 55 circonscriptions où la gauche est menacée de ne pas figurer au second tour. Dans un communiqué, l’élue de l’Ondaine, compagne du maire d’Unieux, rappelle les précédents de 2007 . Pour cette échéance, elle cible tout particulièrement la quatrième circonscription où la gauche part divisée contre le président de l’UMP avec une candidature Verts-PS, un communiste, un PRG.

Réseau

Le député stéphanois, Régis Juanico, est ravi. Il connait et apprécie plusieurs membres du premier gouvernement Ayrault. Au tout premier rang, le candidat socialiste dans la première circonscription cite son ami de presque trente ans, Benoit Hamon fréquenté au MJS, au Nouveau parti socialiste et naturellement au PS. Patron d’un courant de gauche, Benoit Hamon est souvent venu dans la Loire, notamment à Saint-Chamond et Saint-Etienne. Le nouveau ministre de l’économie sociale et solidaire reviendra sans doute très vite en Loire, berceau du mouvement mutualiste et coopératif.

Comptes

Les comptes de campagne des candidats Hollande et Sarkozy ont tous les deux crevé le plafond, selon la dernière livraison de l’hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné, qui se base sur les estimations des « experts de la Commission nationale des comptes de campagne ». La limite était fixée à 22 millions d’euros par la loi. Les mandataires financiers ont désormais jusqu’au 6 juillet pour montrer leurs chiffres. L’UMP souhaite notamment que le budget de la primaire PS soit intégré au montant total des dépenses. « Je suis tranquille », a répondu au palmipède le député ligérien Régis Juanico, trésorier de la campagne socialiste. « On a compté très large. Nous avons prévu d’imputer de 300.000 à 400.000 euros de dépenses pour la primaire. » De son côté, le PS aimerait que la Commission s’intéresse aux déplacements du président Sarkozy, qui auraient, selon eux, servi au candidat Sarkozy.

Analyse

Stéphane Jacquemet vient de mettre en ligne une analyse détaillée du scrutin des présidentielles. Le jeune économiste souligne la légitimité de l’élection de François Hollande, revient sur les impacts en France de la crise mondiale, écarte toute tentation de crise institutionnelle pour la France, Pour les législatives, Stéphane Jacquemet appelle à voter pour les seuls candidats officiellement investis par l’UMP. http://www.stephane-jacquemet.com

Président

Dès la fin de la campagne présidentielle, le député socialiste Régis Juanico a prolongé le loyer du local de campagne du candidat Hollande à deux pas de la préfecture. Le patron du PS 42 y emménage sa permanence de campagne législative. Ses premières affiches de campagne en compagnie du président Hollande sont déjà apposées dans plusieurs secteurs de la première circonscription.

MoDem

C’est à la salle de la Chaléassière que Gilles Artigues va lancer sa campagne législative avec son très probable suppléant, Robert Karulak. Un choix qui entraîne la colère d’Annie Clément. Cette conseillère municipale UMP de Roche-la-Molière, qui militait pour le rapprochement UMP-MODEM estime qu’aujourd’hui, la parité et le secteur privé sont bafoués.
Une autre femme, Michèle Pérez, candidate dans la quatrième a peu apprécié d’être traitée de « figurine » par un proche de Gilles Artigues. La présidente du parc naturel du Pilat ironise sur les fonctions au conseil général de son pourfendeur. Quant à son suppléant, l’Appelou Gilles Gential, il se félicite de la fin de « la parenthèse sarkozyste » et souhaite plein succès au président Hollande.